Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etre maigre, c’est plus que mince. Mince, c’est peu épais, fin, parfois inférieur à l’épaisseur ou la largeur moyenne. Mais être maigre, c’est manquer de chair ( !) voire de graisse. C’est être sec et efflanqué en somme. L’adjectif « maigre » est d’origine latine (macer), pour désigner ce qui est chétif, chiche, peu productif, correspondant à une portion congrue ou encore à quelque chose de neutre. Faire maigre, dans la religion catholique, c’est peu manger sans gras et sans viande. On utilise aussi le terme « maigre » dans les domaines des matériaux, pour qualifier une certaine argile, un mortier, du charbon...

Le maigre, lui, substantif, est un poisson qui vit dans la Méditerranée ou l’Atlantique, dans des zones aquatiques inférieures à 40m de profondeur (vers le bassin d’Arcachon par exemple). Gourmet, il se nourrit de crustacés, d’encornés, de sardines et autres tendres morceaux. Il parait que sa chair blanche est délicieuse. Pour ma part, je n’en ai jamais mangé. Le maigre est également connu sous le nom

de courbine ou de haut-bar.

Le maigre est-il maigre ? Ses dimensions laissent à penser que non. Il peut mesurer jusqu’à deux mètres de long et semble de taille épaisse. Mais alors d’où lui vient son nom ? Eh bien de l’adjectif maigre en référence à l’aspect du poisson. Là je sèche car le maigre semble être charnu selon les recettes de cuisine qui conseillent de le tronçonner pour mieux le cuire. Mais il semble que la couleur de sa chair le fasse paraître plus maigre...

Marie-Laure Tena – 3 mars 2018

Source : le maigre, poisson osseux : https://www.pavillonfrance.fr/especes/maigre

Image : https://www.pratique.fr/peche-maigre.html

Tag(s) : #culture générale, #maigre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :