Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une poêlée de marasmes ? Ou en omelette ? Les marasmes sont assez communs. Comme leurs congénères, on les mange frais ou secs. Ah, j’oubliais de vous dire que le marasme est un champignon, de la famille des mousserons.

Non ! Risquez-vous de me répondre, le marasme désigne un ralentissement désastreux voire complet des affaires. « C’est un vrai marasme ! ». Un marasme, c’est une dépression, un affaiblissement considérable, moral, physique ou économique. Le mot « marasme » vient du grec « maresmos » « marainein » pour exprimer l’idée de « dessèchement » ou « d’épuisement». Le mot est également utilisé en médecine. Pas très goûteux, en somme.

Si dans le langage courant, un marasme est une catastrophe, le champignon, lui, est sympathique, sans être extraordinaire. Le marasme, champignon de couleur grise ou fauve, se trouve dans les prairies, les bords de route, les chemins et en lisière des bois, de mai à octobre. Son nom savant est le « marasmius oreades ».

En cas de marasme, allez en forêt pour vous détendre et, peut-être dans ces jours d’octobre, cueillerez-vous des champignons parmi lesquels des marasmes dont vous vous régalerez, malgré tout.

Marie-Laure Tena – 5 octobre 2014

Sources : supertoinette.com - environnement.ecole.free.fr/marasmes

 

Tag(s) : #marasme, #marasme économique, #marasme champignon, #culture générale, #MLTE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :